Chair de poule, de l'artiste Catherine Rondeau. Photographie inspirée de l’adolescence féminine. Évocation de la transition fille-femme dans un étrange univers hivernal onirique.

Chair de poule

L’entrée dans l’adolescence est une période d’inquiétante étrangeté. C’est entre autres pour évoquer cet élément d’inattendu que j’ai choisi de placer mes modèles, dévêtues ou en tenues légères, dans des paysages improbables de froid et de glace. Aucun trucage ici, toutes les prises de vue de ma série Traversée boréale ont été réalisées à des températures oscillant entre -15 et -30 degrés Celsius.

Avec cette image, intitulée Chair de poule, j’ai voulu représenter l’angoisse qui accompagne une conscience nouvelle de son propre attrait dans le monde. Un trouble qui alterne souvent avec plaisir, mais ça, ce sera l’histoire d’une prochaine image…

Laissez un commentaire