CATHERINE RONDEAU

La bouée

Un jour elle se sent bien grande, le lendemain voudrait se refaire toute petite. Aller-retour incessants. À la fois si grande, si petite…

La bouée s’inscrit dans ma série «  Traversée boréale » inspirée de l’adolescence féminine.

Laissez un commentaire