Photo d'enfants et de fleurs géantes dans une cage d'escalier

Première incursion du côté de l’art public

J'ai récemment intégré le Fichier des artistes du service de la politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du ministère de la Culture et des Communications. Cela veut dire que je peux désormais être invitée à soumettre des œuvres destinées à des projets d'immobilisation subventionnés par le gouvernement du Québec. C'est en 1961 que le Québec a adopté cette formidable mesure gouvernementale consistant à allouer environ 1 % du budget de construction d'un bâtiment, ou d'aménagement d'un site public, à la réalisation d'œuvres d'art précisément conçues pour ceux-ci.

Les œuvres prennent souvent des dimensions monumentales. Le défi consiste à créer de très grandes pièces qui doivent être faciles d'entretien et pérennes. La vaste majorité des œuvres commandées dans le cadre de ce programme sont des sculptures. Seulement environ 10 % des projets incorporent de la photographie.

Pour chaque projet, un comité convie entre 3 et 5 artistes à proposer des œuvres. Le processus de sélection fonctionne comme un concours avec un jury qui évalue les propositions afin de choisir l'œuvre gagnante.

 

De l'art à l'école

J'ai reçu ma première invitation à soumissionner cet hiver. C'était très excitant! Je devais proposer une œuvre destinée à une cage d'escalier d'une école primaire de Montréal. Comme aucun de mes fichiers photo n'étaient assez grands - l'espace à combler mesurait 2 m de largeur par 2,5 m de hauteur -, je me suis retrouvée à louer un appareil photo plus performant et à organiser une séance photo extérieure devant chez moi. Heureusement que la neige avait fondue et qu'il ne faisait pas trop froid, mais c'était quand même plutôt frisquet pour mes jeunes modèles, Inès et Nathan, qui se sont bien prêtés au jeu.

Deux enfants sous des fleurs géantes.
Fleurs en folie, 2018

Au final, l'image n'a malheureusement été retenue. Malgré la déception, c'était une belle première expérience et j'ose espérer que j'aurai à nouveau la chance de participer à d'autres projets d'art public. Car quoi de plus chouette pour un artiste que d'avoir la possibilité d'introduire de l'art dans le quotidien des gens?

 

Les maquettes

Ci-dessous les maquettes que j'ai produites pour donner un aperçu de ce à quoi aurait ressembler l'installation de l'image dans l'espace.

Photo d'enfants et de fleurs géantes dans une cage d'escalier