Enfant vêtue d'un manteau rouge rit avec la forêt derrière elle

La vocation éducative du Centre national d'exposition

Au Centre national d'exposition (CNE) de Jonquière, le jeune public est choyé. Une des vocations du centre est de sensibiliser les enfants et les adolescents au monde des arts. Des programmes éducatifs sont élaborés en lien avec les expositions présentées. C'est dans cet esprit que la directrice, Mme Manon Guérin, m'a proposé de collaborer avec son équipe pour concevoir des outils et des activités de médiation culturelle pour accompagner les photographies de ma série De l'autre côté du miroir présentée dans la salle principale du CNE cet automne. C'était l'occasion rêvée de bonifier cette exposition qui a déjà connu beaucoup de succès ailleurs au Québec.

La vidéo comme premier contact

En premier lieu, nous avons convenu que je réaliserais une capsule vidéo où je m'adresserais directement aux enfants pour parler de mon travail, une manière d'établir un lien avec les jeunes visiteurs et de leur donner quelques repères pour mieux comprendre mes photographies et le sens de ma démarche artistique.

Un jeu de cherche et trouve

Puisque j'explique dans la vidéo que je crée mes photomontages en superposant plusieurs photos, l'idée m'est venue de créer un jeu d'observation à partir des éléments visuels qui apparaissent dans mes images. Sur le sol de la salle d'exposition, sont parsemées une vingtaine de photographies de détails isolés.

vue d'une salle d'exposition avec des photographies aux murs
Vue d'exposition, CNE, 2020

Le but du jeu consiste à associer chacun des détails au sol avec le photomontage encadré correspondant. Une activité ludique qui incite à un examen attentif des œuvres. Un beau défi que même les grands auront du plaisir à relever!

Le photomontage démystifié

Toujours dans l'optique d'amener les visiteurs à une meilleure compréhension de mon processus de création, j'ai conçu une grande murale photographique qui dissocie les principales couches d'information visuelle qui entrent dans la composition de image Mange ta soupe, l'une des plus complexe techniquement de ma série. On y retrouve notamment les photos de poissons et de fonds marins que j'ai prises au Musée Océanographique de Monaco, la fenêtre d'une maison désaffectée, une table à manger sur laquelle mon mari verse un sceau d'eau, la tapisserie de la chambre à coucher de ma belle-mère et un paysage de montagnes dans les Pyrénées orientales.

une série de photographies sont collés sur un mur

Et voici une vidéo en accéléré qui donne un aperçu de comment je superpose toutes ces photos à l'ordinateur :

Un photomaton sous-marin

La cerise sur le Sunday, c'est la chouette idée de Mme Guérin de concocter un photomaton pour les enfants aussi inspiré de mon image Mange ta soupe. Après quelques discussions sur la manière de construire le dispositif, c'est l'équipe du CNE qui a le mérite d'avoir tout assemblé. Quel travail fabuleux ils ont fait! Ainsi les jeunes visiteurs pourront prendre place à la table sous-marine et repartir avec un cliché souvenir de leur aventure de l'autre côté du miroir.

De belles idées à retenir

Je suis vraiment ravie de tous ces beaux ajouts à l'exposition, ce sont des outils de médiation culturelle que je ne manquerai pas de proposer à d'éventuels diffuseurs. Si les images de la série De l'autre côté du miroir ont déjà beaucoup voyagées, elles pourraient encore faire du chemin et rendre d'autres publics heureux...