CATHERINE RONDEAU

Heart superimposed over a building with photo negative

Au revoir Glasgow | Retour sur ma résidence au CCA

J’ai fermé la porte de mon appartement-studio au Centre for Contemporary Arts (CCA) de Glasgow pour la dernière fois hier matin après une résidence artistique intense et productive de trois mois.

J’avais quitté Montréal à la recherche de ma peau de phoque. Je suis revenue avec une robe de mariée dans ma valise! Dans l’intervalle, j’ai sillonné l’Écosse de loch en loch, appris à négocier les épineux single track roads et à apprécier du single malt Scotch, me suis dénudée dans le froid, le vent et la pluie à plus d’une reprise…

Mes yeux se sont remplis de paysages rudement beaux et mes cartes mémoires de nouveau matériel. De quoi m’occuper pour encore un bout, question de terminer le travail de post-production sur mes images.

C’est tout un privilège qui m’a été donné de disposer d’autant de temps, loin des responsabilités et distractions du quotidien habituel. Je resterai toujours reconnaissante au CCA et au Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ) d’avoir rendu cette parenthèse dans ma vie possible. Je suis désormais prête à revenir à la maison, pas vraiment une femme nouvelle, pas tout à fait la même non plus…

10 Comments

  1. Cécile sur 20 juin 2018 à 20 h 44 min

    Contente de te lire, et bon retour, Catherine, Cécile Comblen.

  2. Anne Bussière sur 20 juin 2018 à 20 h 59 min

    Bon retour à la maison. Bien hâte de voir ces sublimes photos et les montages qui en seront réalisés.
    On aura sûrement le plaisir de voir une de tes expositions cet été.

    À la prochaine
    Anne & Guy

    • Catherine Rondeau sur 21 juin 2018 à 7 h 51 min

      J’ai aussi hâte de partager mes nouvelles images. J’ai toutefois besoin de prendre un peu recul avant d’y revenir avec un regard frais pour terminer la post-production. Ce sera mon défi à la rentrée. Là, après toute la pluie en Écosse, c’est le temps de profiter du soleil! Bon été à tous les deux! 🌝

  3. Luce DES AULNIERS sur 20 juin 2018 à 21 h 16 min

    Chère Catherine, tu sais que ta Gaspésienne qui a bourlingué en Écosse et qui est une habituée de ce qu’il y a sous la peau des… phoques (entre autres!) te suit dans tes pérégrinations. Mais là… robe de mariée?!
    Oui, très juste, pas révolutionnée mais un brin et dans des coins à encore apercevoir, une sorte de renouveau. Belles découvertes de toutes ces traces en ta culture première! Et bravissima pour l’énergie qui se dégage de tous ces projets…
    Luce

    • Catherine Rondeau sur 21 juin 2018 à 8 h 04 min

      Oui, oui, une robe de mariée qui a d’ailleurs étonnamment survécu à quelques trempages au large de l’île de Skye! Je songe à différentes façons de l’inclure à un projet d’exposition… Écosse, Gaspésie, tous ces bords de mer ont une parenté. La pluie en moins dans ton beau coin! Je t’embrasse xx

  4. Pilar Macias sur 20 juin 2018 à 22 h 43 min

    Bon retour et j’ai hâte de voir ton travail.
    Pilar

  5. Nathalie Choquette sur 26 juin 2018 à 12 h 53 min

    Un bel été créatif à toi !

    Note : mon site web est en reconstruction

    • Catherine Rondeau sur 27 juin 2018 à 11 h 20 min

      Merci Nathalie. Fais-moi signe lorsque ton site sera fonctionnel. Et bonne chance avec le service-photo aux touristes cet été!

Laissez un commentaire